Skip to content
+212 5 24 42 22 29
marrakech@kensington.ma
Kensington Morocco and Christies International Real Estate logo
31 août 2017

Faites connaissance avec Alex Peto, de Kensington Luxury Properties, Maroc

SCHWARTZWILLIAMS a parlé à Alex Peto de son expérience sur le marché immobilier marocain.

Le Maroc est un pays magnifique, avec une histoire et une culture riches, et des paysages très diversifiés. Des villes historiques à un long littoral, d'incroyables chaînes de montagnes et un vaste désert, ce pays a tout pour plaire, avec la commodité d'être accessible par un court vol depuis la plupart des grandes villes européennes. Ici, l'un des fondateurs de Kensington Maroc, Alex Peto, partage son expérience dans le secteur de l'immobilier marocain.

Comment êtes-vous entré dans le secteur de l'immobilier ?

En 1991, je travaillais à mon compte, pour le compte d'acheteurs londoniens qui étaient trop occupés pour chercher eux-mêmes ou qui vivaient à l'étranger ; je faisais donc leur travail et leur montrais les meilleures propriétés. C'est devenu plus tard une activité importante au Royaume-Uni, mais alors que je faisais cela, Andrew Langton, le patron d'une agence immobilière bien établie du centre de Londres, Aylesford International, m'a demandé de la rejoindre. J'ai rejoint l'agence en pensant que je resterais un an ou deux pour mieux apprendre les ficelles du métier, mais je suis resté 21 ans.

Quels sont les points forts de votre carrière dans le secteur ?

Il y en a eu beaucoup, mais se lier d'amitié avec Boris Becker en lui faisant visiter des maisons à Londres chaque année avant Wimbledon est certainement l'un des points forts, tout comme la vente d'une maison à Mick Jagger à Chelsea, à Londres.

Quels sont les principaux problèmes auxquels l'industrie est confrontée sur votre marché en ce moment ?

Maintenant que je vis et travaille dans l'industrie immobilière marocaine, le principal problème est la perception globale des problèmes du monde musulman. Le Maroc est un pays sûr, mais malheureusement, il a la même réputation que les autres pays d'Afrique du Nord et les pays musulmans : les gens hésitent à investir, ce qui est faux à mon avis. J'ai personnellement acheté une maison l'année dernière à Marrakech.

Comment le secteur a-t-il évolué depuis que vous y travaillez ?

L'essor d'Internet doit être le facteur le plus important. À l'origine, j'ai commencé à m'occuper de la "relocalisation" au Royaume-Uni, mais le marché a beaucoup changé, tout comme de nombreuses implications fiscales, telles que les droits de timbre et les obligations de domiciliation ou de non-domiciliation. Sur le marché marocain, j'attends avec impatience que les gens considèrent le Maroc comme un pays sûr et, avec sa proximité avec l'Europe, c'est un excellent endroit pour investir, sans parler de la propriété d'une maison.

Qu'est-ce qui vous plaît dans les domaines dans lesquels vous vous spécialisez ?

J'aime vivre au Maroc pour de nombreuses raisons, mais étant britannique, j'apprécie la proximité de l'Europe et du Royaume-Uni. Le climat est presque parfait et les amis et la famille viennent régulièrement me rendre visite.

Selon vous, quel est le facteur unique qui permet de faire des affaires sur votre marché ?

Tout d'abord, aucun autre agent britannique ne fait ce que je fais à Marrakech et peut-être même dans tout le Maroc. Le fait d'être l'agent exclusif de Christies pour le Maroc signifie que nous nous occupons d'un grand nombre des meilleures propriétés dans tout le pays. J'ai également un partenaire français très compétent, Marc Leon, qui vit au Maroc depuis longtemps, ce qui m'est d'une grande aide.

Quelle est votre destination de vacances préférée dans la région MENA ?

Il faut que ce soit le Maroc !

Quelles sont les perspectives de votre secteur pour l'année prochaine ?

Il est certain que le marché s'est stabilisé et je prévois une croissance du marché de l'immobilier à l'avenir, mais il y a beaucoup de stock sur le marché et les prix ne vont probablement pas remonter en flèche immédiatement.

Où serait votre prochain achat ?

Peut-être sur la côte marocaine - Essauouira / Oualidia / Tanger.

Y a-t-il autre chose que vous aimeriez que les autres sachent sur vous ?

J'adore vivre au Maroc. J'ai 4 chiens, 2 ânes, des poulets, je cultive mes propres fruits et légumes et je suis très heureuse de ne pas vivre une vie vraiment conventionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Préférences

Monnaie

=

Langue

fr_FRFrançais
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram